LES POLARITÉS

par LADY NADA

Audios

Qu'est ce que l'Énergie Féminine ?

Reçu le 18 et 19 mai 2013 de Lady Nada

 

Il y a deux manières d’appréhender l’énergie féminine : le fait de la ressentir, de ressentir son essence, ce feu puissant émetteur, car sachez-le l’énergie féminine est émettrice dans son essence et non pas réceptrice. Cependant, dans votre manière de vivre cette énergie, il vous faut vous « poser un instant » afin de laisser cette énergie travailler en vous.

Comme je l’ai dit, cette énergie a besoin de place, d’espace et la gestation fait partie de l’énergie féminine. C’est une étape bien souvent que vous vivez comme étant une d’intériorisation. Durant ce moment d’intériorisation, de silence, d’arrêt par rapport à ce qui a été vécu avant, l’énergie féminine peut rentrer en action et au final synthétiser une idée à faire sortir.

La Source de toutes choses a commencé à vouloir se connaître elle-même par le biais de la création de multiples miroirs – la Source est infini potentiel, avec toutes les idées, tous les concepts qui peuvent s’y trouver – tout cela est ensemble, d’un seul tenant, sans ordre spécial, sans aucune structure. L’énergie féminine se met en branle afin de synthétiser différentes énergies, l’énergie féminine est alors synthétique. Ainsi cette énergie féminine va synthétiser, et ensuite vouloir émettre une idée.

Sachez, chers humains, qu’en tant qu’étincelles de conscience, vous êtes une idée, vous êtes l’extériorisation d’une idée, d’une vision, voilà en quoi vous êtes uniques et voilà en quoi votre point de vue sur la Vie est unique. L’idée que vous êtes est absolument unique ! Ainsi cette énergie féminine va vouloir émettre une idée et va lancer des rayons, un processus créatif qui est amené à se désintégrer dans toutes les directions si jamais l’énergie masculine n’intervenait pas.

Lorsqu’il est temps d’extérioriser l’idée, la chose à créer à l’intérieur de vous, alors une énergie puissante se met en branle en vous, vous incitant à passer à l’action. Mais voyez-vous, ce passage à l’action n’est absolument pas du fait de l’énergie masculine : la poussée d’énergie n’est pas du fait de l’énergie masculine mais bien de l’énergie féminine. Cependant, c’est à ce moment-là que l’énergie masculine intervient.

Il est donc important que vous sachiez qu’en essence l’énergie féminine est pleine de pouvoir, pleine de puissance d’émission, et en même temps elle n’est dans le rejet de rien, elle est dans l’acceptation de tout, prenant inconditionnellement tout le matériau nécessaire pour une nouvelle création. Pour pouvoir synthétiser des idées, des énergies, il est important qu’une harmonisation se fasse entre celles-ci.

Oui, l’énergie féminine est harmonisante. A partir du moment où vous vous postez dans une posture féminine, vous vous postez dans une posture d’observation, de silence, d’acceptation totale, mais nullement dans une passivité. Vous êtes très actifs à l’intérieur de vous, dans une posture féminine ! Extérieurement vous pouvez être silencieux, « en vous-mêmes », mais en réalité vous êtes totalement engagés dans le processus consistant à absorber et puis synthétiser tout le matériau, à aligner cela avec votre intention profonde, avec ce que vous êtes par essence, pour que quelque chose, « Ding ! », puisse se révéler et sortir.

Vous avez fait de l’énergie féminine et de la femme quelque chose ayant comme attribut la douceur, une certaine mièvrerie au final, celle qui est toujours là pour tout accepter, pour tout comprendre, celle qui est là pour toujours réconforter, toujours rassurer. Sachez que dans son essence, l’énergie accepte tout, en effet, et que cela est en effet rassurant, à partir du moment où on s’ouvre à cette vérité. Mais sachez que l’énergie féminine a pour dessein de créer, d’émettre, qu’elle n’est pas là pour « savoir se mettre de côté », laisser les autres agir à sa place, les soutenir, non !

Voyez-vous, le soutien de l’énergie féminine, c’est l’énergie masculine, et non l’inverse. N’en concluez pas pour autant que c’est aux hommes de soutenir les femmes et non l’inverse ! C’est ici beaucoup plus complexe que cela, et je vous invite véritablement à vous désidentifier de toutes les conceptions que vous pourriez avoir sur les rôles que les hommes doivent avoir avec les femmes ou inversement, ou non pas qu’ils doivent, mais sur ce qui est naturel.

Beaucoup de ce qui vous semble naturel est en réalité parfaitement culturel, et aurait pu être autre. Ainsi dans une posture féminine vous êtes à l’écoute, vous ouvrez vos sens, vous êtes présents, physiquement non actifs bien que très actifs en réalité, mais vous avez tous vos sens ouverts, en alerte . Vos sens physiques, vos sens émotionnels, votre capacité d’observer les énergies extérieures, les énergies intérieures, les énergies supérieures ; et vous savez être silencieux !

L’énergie féminine est bouillonnante et en même temps silencieuse, pourrais-je dire ; c’est une force silencieuse. C’est la force avant que l’expression se mette en branle véritablement. L’être totalement incarné dans une posture féminine est en même temps dans un certain silence, une certaine détente, mais en même temps émane une grande force, qui peut être perçue par les autres et qui peut même faire peur.

On peut représenter cela par l’être assis en tailleur, parfaitement calme et serein, mais dans son regard un feu intense y est présent, et un rayonnement intense émane de cette personne. Un rayonnement si intense que lorsque vous vous en approchez, si même alors vous aviez l’intention automatique d’avoir un comportement d’être humain ordinaire, quelque chose vous touche, vous devenez prudents, vous n’allez pas aborder cet être n’importe comment.

La puissance féminine, c’est la puissance de l’être calme et qui pourtant est invincible, sans devoir faire quoi que ce soit. C’est une des manières que l’énergie féminine a de se refléter dans votre vécu. Cet être-là, calme, restera dans cette position tant que ce qui doit sortir n’est pas encore prêt à sortir. 

Cependant comme vous êtes extrêmement actifs à l’intérieur, vous n’êtes absolument pas dans l’ennui. Voilà pourquoi nous vous disons qu’il est important de ne rien faire ! Vous associez au mot « faire » quelque chose d’extérieur, une action, le fait de bouger son corps, d’effectuer quelque chose. Il est important de ne rien faire, dans le sens où il est important de contacter cette posture intérieure. A partir du moment où vous la contactez, il est ensuite plusieurs manières de la vivre selon les êtres humains. Vous êtes ici tous différents, pour cela.

Certains êtres humains vont avoir plus de facilité à rentrer dans cette posture féminine tout en faisant un acte habituel qui ne requiert pas forcément votre intelligence pourrais-je dire, comme faire la vaisselle, faire un acte qui n’a besoin que de votre connaissance automatique pour être fait. D’autres seront mieux en silence. D’autres seront soutenus par le fait d’écouter quelque chose, de la musique. Vous êtes ici je le répète extrêmement différents. Mais ce qui est important c’est que, à ce moment-là où vous êtes dans la posture féminine, vous êtes au centre de vous-mêmes.

Vous êtes, en tant qu’êtres humains, absorbant des informations. Vous absorbez l’énergie féminine créatrice, vous absorbez toutes les informations dont vous avez besoin. Jusqu’à aujourd’hui, vous avez vécu d’une part trop à l’extérieur trop dans l’action, et d’autre part dans une non-intensité, une intensité de la Vie amoindrie.

Avec le retour de l’énergie féminine sacrée, vous êtes invités à beaucoup plus de calme, et en même temps à accepter l’intensité vivante et vibrante de la Vie. Cela s’apparente à voir sans peur tout ce qui est. Le regard de l’énergie féminine, le regard de la mère est implacable ; c’est un regard de vérité, un regard dépouillé, un regard entier, total.

Le Féminin agit avec tout le monde, avec l'ensemble ; le Féminin ne se sent jamais séparé du reste. Il est indispensable, pour savoir quoi créer, d'être « avec les autres », pourrais-je dire, de vous sentir « ensemble ». C'est exactement la même chose dans un processus collectif artistique.

Lorsque des musiciens de jazz jouent ensemble sur une scène et improvisent, pour que le tout reste harmonieux et pourtant qu'il reste de l'improvisation, non figé, il est important que chaque musicien soit à l'écoute de l'ensemble, pour qu'il soit à l'écoute également de la note, du moment, du rythme avec lequel il va jouer ses notes, pour que cela se fonde dans l'ensemble et que cela, en même temps, rajoute quelque chose.

Cette écoute de l'ensemble pour que la juste note soit jouée au bon moment en accord avec tous, c'est réellement une posture féminine. Il n'est donc pas étonnant aujourd'hui que nous vous invitions à reprendre votre pouvoir féminin ! Il n'est pas étonnant que ce soit le féminin qui descende le plus fortement en ce moment sur Terre...

Ce n'est non pas simplement pour ramener de la douceur, mais également pour ramener l'humanité et la Terre dans le giron de la Force de Vie, de la force créatrice, et petit à petit, sans rien rejeter – car encore une fois l'énergie féminine ne nie rien et ne rejette rien – celle-ci va s'amplifier pour détruire ce qui doit l'être.

Rejeter et détruire sont deux choses totalement différentes, sachez-le. Lorsque vous rejetez quelque chose, vous ne la détruisez pas, vous ne la construisez pas non plus, vous ne faites que la nourrir et la figer.

Lorsque vous acceptez quelque chose, vous avez l'attitude naturelle appropriée par rapport à celle-ci : soit vous la faites démarrer, soit vous la faites grandir, soit vous la détruisez ; sachant que toute chose créée subira ces trois étapes, de toute façon .

L'énergie Féminine Primordiale, bien entendu, se reflète également dans la sexualité. Vous avez entendu parler de sexualité sacrée, entendu parler de nouvelle sexualité, de sexualité différente, et vous y mettez des images et des concepts dessus. Permettez-moi de vous dire que lorsque vous y pensez, vous y pensez encore avec votre niveau de conscience actuel, et qu'ainsi le point de vue que vous avez sur ce qu'est la sexualité sacrée ne peut être qu'erroné.

Vous ne pouvez savoir ce qu'est la sexualité sacrée qu'en vous ouvrant à celle-ci, et non pas en « essayant » de la vivre. Lorsque vous essayez de la vivre, vous essayez de vivre quelque chose que vous vous imaginez. La sexualité sacrée est une manière de vivre la sexualité, ce n'est pas une « forme » de sexualité, pourrais-je dire, mais c'est une certaine qualité de présence durant le moment sexuel, le partage sexuel, une qualité de présence à Vous-mêmes, une qualité de présence à l'Autre, et surtout un déconditionnement...

Dans la sexualité sacrée il n'y a aucune recherche de résultat, ni le plaisir spécialement, ni la communion spécialement, ni la procréation spécialement, il y a le fait de se laisser aller, de s'abandonner aux énergies sacrées qui sont à l'œuvre durant la sexualité.

Qu'est ce que l'Énergie masculine ?

L’énergie Masculine est telle une coupe s’ouvrant à l’énergie de Vie créatrice, bouillonnante, intense de l’énergie Féminine. Vous, en tant qu’êtres humains, vous êtes le pôle masculin de votre Être. La matière reçoit l’énergie. Votre corps physique est véritablement un véhicule ; votre égo est un point d’ancrage. Ces deux parties sont des récepteurs de l’énergie divine que vous êtes, pour la transformer, pour moduler cette énergie, pour la rendre parfaitement accessible à ce monde.

Voyez-vous, si l’énergie féminine vous invite à être créateurs, à vous aligner, vous identifier avec l’aspect créateur en vous, l’énergie masculine, elle, vous pousse à maîtriser vos outils, votre corps, à maîtriser ce qu’il y a entre vos mains, pour que l’idée qui désire sortir de vous soit parfaitement exprimée, que ce qui sort de vous soit parfaitement fidèle à ce qui veut sortir.

Je vous l’ai dit, l’énergie féminine agit en premier. D’un point de vue cosmique, l’énergie bouillonnante féminine créatrice, au moment où l’expulsion, où l’accouchement de l’idée doit avoir lieu, l’énergie féminine aurait tendance à s’éparpiller dans toutes les directions. C’est là que l’énergie masculine intervient, pour recevoir l’énergie féminine, pour l’adoucir, pour la freiner afin qu’elle ne s’éparpille pas au loin sans structure, sans forme ; afin que cette énergie puisse être contenue. Si l’énergie masculine n’était pas présente, aucune idée, aucune chose créée à sortir ne pourrait être créée effectivement.

Imaginez l’énergie masculine comme étant une membrane. L’énergie féminine, une partie sort d’elle-même, et là l’énergie masculine arrive, venant l’entourer, venant la protéger, se modulant de manière parfaite pour créer quelque chose qui ait une forme. Quelle que soit la densité de cette forme…

Vous déjà, en tant qu’Etincelles de Conscience même sous votre aspect le plus élevé, le plus raffiné, vous êtes déjà une forme, vous êtes un Être, distinct des autres. Vous avez quitté l’océan de béatitude primordiale, la matrice féminine de laquelle vous êtes issus, pour avoir revêtu déjà un habit, un habit de lumière vous permettant de vous distinguer de quelque chose d’autre.

Cet habit de lumière, c’est l’énergie masculine qui est là, afin que le point de conscience que vous êtes puisse rester concentré, puisse rester véritablement un point de conscience, et non pas quelque chose qui instantanément se désagrègerait, s’éparpillerait, ne permettant pas ainsi à la création de pouvoir exister, s’expanser.

Le Créateur se sert donc de deux Principes, de deux outils, créés de manière parfaite pour que la création puisse exister, pour que des miroirs puissent prendre place, reflétant ce qu’est le créateur, pour que le créateur puisse se connaître lui-même à travers ces miroirs…

Mais si un miroir ne dure pas assez longtemps pour que l’on puisse se mirer dedans, il n’y a aucune observation qui peut être faite dans ce miroir. L’énergie masculine est ce qui permet au miroir de perdurer un certain temps. Jamais éternellement, mais un certain temps…

Ainsi votre vie sur Terre, le point de vue que vous avez sur la Vie, est un miroir dans lequel le créateur se regarde. Sans cette enveloppe, sans l’énergie masculine qui est là, présente, pour figer pendant un moment l’énergie, alors aucune contemplation n’est possible. Il n’y a rien à contempler dans l’énergie féminine toute seule, c’est simplement un bouillonnement informe de potentiels.

L’énergie masculine, elle, reste coite, tranquille, tant qu’il n’est pas temps d’agir. Et puis l’expulsion a lieu, une mise en forme est demandée, l’énergie masculine intervient. Comme l’énergie féminine est un feu expansif, la première chose que fait l’énergie masculine est de recevoir, et comme je le disais, d’adoucir, de freiner cette énergie féminine.

L’énergie masculine a tendance à ralentir, figer, délimiter, donner un cadre, une structure. C’est là la fonction sacrée de l’énergie masculine, donner un cadre, une structure qui dure suffisamment de temps pour que l’on puisse s’immerger dedans, et que à nouveau, dans ce cadre, l’énergie féminine puisse à nouveau se mettre en branle ; et ceci à l’infini.

C’est ceci qui donne toutes les différentes dimensions, que vous connaissez, allant de ralentissement d’énergie en ralentissement d’énergie, jusqu’à votre réalité. Votre réalité est donc extrêmement ralentie, c’est une énergie très très très très lente, permettant à la matière, aussi dure et solide que celle que vous connaissez, d’exister. Voilà pourquoi c’est le pôle masculin de la création.

C’est là que l’énergie masculine est extrêmement, a été… il est très subtil de parler de tout cela, et mon partenaire de parole a parfois des difficultés à exprimer toutes ces nuances que je lui envoie.

La matière est un « concentré » d’énergie masculine, pourrais-je dire.

L’énergie Masculine Sacrée est intervenue pour ralentir, figer, délimiter, séparer, toujours plus, afin de créer là encore un cadre de Vie dans lequel des êtres, vous en l’occurrence  -- de nombreux autres, mais Vous  -- puissiez vous installer, afin de créer une Jonction Sacrée entre ce pôle extrêmement masculin et l’énergie féminine, entre votre réalité dense, humaine, votre ego, représentant donc le pôle masculin de votre être, avec votre essence, votre Soi profond, votre divinité...

Cette connaissance est fondamentale. Ce que je veux dire par là, c’est qu’elle concerne les fondements de la création de l’univers.

Je vous invite à vous pencher sur une réflexion : mais pourquoi donc Vous, êtres humains sur Terre, êtes amenés à être enseignés des fondements les plus fondamentaux de la création, à avoir accès aux arcanes de cette connaissance sacrée, là, dans votre petite vie quotidienne ?

Voyez-vous, la connaissance que je vous livre là, peu d’êtres la connaissent, peu d’êtres incarnés la connaissent. La plupart des êtres habitant sur la plupart des mondes n’ont, d’une part, pas accès à cette connaissance de manière intellectuelle, à ce savoir, mais surtout n’ont pas accès à l’utilisation de cette connaissance. Vous, oui.

Ce qu’il se passe, c’est que cette planète est petit à petit ensemencée par la connaissance profonde de la « machine universelle », des intentions de Dieu, des moyens qu’il a utilisés pour réaliser ces intentions.

Autour de la Terre sont mandatés des êtres également qui ont accès à cette connaissance, notamment des maîtres Ascensionnés qui sont passés par la Terre, comme moi, car tout être qui s’est réalisé sur Terre est passé par l’étape de prendre en responsabilité cette connaissance.

C’est une des spécificités de la Vie sur Terre. Ceci a été voulu par le Grand Architecte. Vous êtes extrêmement précieux, savez-vous ? Votre présence sur Terre est précieuse, ce que vous vivez est précieux à nos yeux. Nous sommes pleins de compassion et, pourrais-je dire, désolés de toute l’intensité de la souffrance par laquelle vous avez dû passer pour en arriver jusqu’ici. Personne ne vous y a obligés, certes, et l’univers ne s’en excuse pas. Cependant, nous sommes pleins de compréhension.

Aujourd’hui chers humains, il est temps maintenant de vous autoriser totalement à sortir de tout bain de souffrance, à devenir rayonnants, à devenir des êtres commençant petit à petit à maîtriser ces outils profond, sacrés. Et ceci se fait en maîtrisant toujours plus votre quotidien, en maîtrisant vos outils, en maîtrisant votre corps, en maîtrisant votre incarnation.

Il était nécessaire de vous désidentifier de votre Soi humain. Il était nécessaire de faire un mouvement vers le haut, de vouloir atteindre le divin, si je puis dire, d’avoir cette quête de l’absolu. C’était un mouvement premier.

Aujourd’hui que vous savez que Vous êtes le divin, que Vous êtes l’absolu, ceci n’a pas à être atteint. Ce qui a à être atteint, c’est bien la densité, la matière, le corps. Lorsque je dis que vous devez atteindre le divin, je suis en train de vous considérer comme des êtres humains, ce que vous n’êtes pas en réalité.

Lorsque je vous dis que votre fonction sacrée, votre choix sacré en étant ici sur Terre, est d’atteindre l’humain, là je parle à votre véritable identité : Vous êtes des êtres divins. Votre choix de toujours, depuis que vous vous incarnez ici sur Terre en tant qu’êtres divins, c’est d’avoir l’occasion de Vous incarner dans la matière…

Vous avez envoyé un rayon. Un processus a été mis en place pour que ce rayon puisse, pourrais-je dire, exister par lui-même, en apparence du moins, en tant qu’ego donc, en pouvant être totalement oublieux de Vous-mêmes en tant qu’êtres divins.

Mais ce qui a toujours été à la base de votre présence sur Terre, c’est non pas « revenir vers Dieu », c’est vous étendre, vous expanser, faire une extension de Vous dans la matière. Dieu se physicalise à travers Vous. Vous êtes, nous sommes tous, d’ailleurs, un rayon de Dieu, puisque Tout est Dieu.

Ainsi le fait de descendre dans votre corps et de cesser de Vous considérer comme un être humain, mais bien plutôt comme un être divin rendant visite à l’être humain qui s’est constitué depuis tant de temps, Vous revenez simplement à la réalité, à la juste manière de considérer les choses, à la manière réaliste de considérer les choses.

Ce n’est pas le Masculin qui va vers le Féminin. C’est le Féminin qui sort de Lui-même, et qui est accueilli par le Masculin. Vous êtes le pôle féminin, et le masculin est aujourd’hui de plus en plus prêt à Vous accueillir. Voilà pourquoi nettoyer vos structures, votre corps, vos mémoires… Tout ce qui appartient en fait à votre pôle masculin doit être propre, afin de pouvoir recevoir l’énergie féminine que Vous êtes.

Sachez que dans tout ce que je dis, lorsque je parle de féminin et de masculin dans les pôles, gardez toujours à l’esprit une réalité : l’image du Yin et du Yang.

Dans tout pôle, le masculin et le féminin, il y a ce point qui reflète la présence de l’autre en moindre grande proportion, et qui reflète également la continuité, l’infini. Car voyez-vous, le point noir qu’il y a dans le point blanc reflète la présence du pôle noir, associé à un autre pôle blanc.

Je vous invite à voir le Yin et le Yang de manière interdimensionnelle : le point blanc qu’il y a dans la zone noire est également la partie visible, dans ce pôle, d’un pôle qu’il y a plus en profondeur, qu’il y a « en dessous » », associé à un autre pôle noir...

Voyez-vous, la chaîne de la Vie se compose toujours de cet accouplement entre le Masculin et le Féminin. Dans le Yin et le Yang, ces deux parties sont collées ensemble de manière arrondie. Cela symbolise la danse fluide qu’il y a entre ces deux énergies, dans leur nature.

Vous êtes amenés à retrouver la conscience profonde de ce symbole : la danse entre les polarités, et le fait que dans chaque polarité il y a l’autre pendant, qui est une polarité d’un autre pôle, etc. 

C’est bien sous votre aspect Masculin que vous êtes le plus déséquilibrés, sur Terre. C’est bien avec le Masculin Sacré que vous êtes le plus distants. A partir du moment où le masculin agit par lui-même et non plus au service de l’énergie féminine, il agit de manière creuse, froide, sans Vie. Ainsi son action va être bien souvent destructrice, puisque l’énergie masculine dans son essence est au service de l’énergie féminine, de l’énergie créatrice ; lorsque celui-ci agit par lui-même, il n’est plus au service de la Vie.

Dans cette déviation des polarités, qui a été engendrée il y a de cela très longtemps, que vous avez cocréée, perpétrée et vécue, éprouvée grandement ici sur Terre, vous avez pu voir ce que l’énergie masculine agissant par elle-même peut faire : une distanciation d’avec la Vie, une distanciation d’avec la réalité profonde, une distanciation d’avec ce qui est éprouvé directement.

L’énergie masculine, comme je l’ai dit, n’est absolument pas créatrice. Ce n’est pas sa fonction, elle ne l’a jamais eue et elle ne l’aura jamais. Vous ne créerez jamais rien véritablement à partir de votre pôle masculin. Le Masculin est véritablement là pour servir l’énergie féminine, mais cela en rien ne dévalorise l’énergie masculine !

© 2019 Stéphane Guilbert. Site co-créé avec armelle.pro (photographe et graphiste) et les Êtres de Lumière